Les matériaux utilisables pour une maquette

Posté dans : Fabriquer une maquette
Maquette en bois pour Antonini darmon d'un projet à Asnières

La réalisation d’une maquette permet l’utilisation d’une multitude de matériaux différents. Ceux-ci sont choisis en fonction de l’intention que veut faire passer le donneur d’ordre sur le produit fini mais aussi en fonction des contraintes techniques liées à la réalisation de la maquette.

On peut différencier plusieurs matériaux principaux dans l’élaboration d’une maquette. Le plexiglas, les mousses, résines ou bien encore le bois. Des matériaux naturels peuvent également être utilisés notamment pour la réalisation du rendu végétal.

Le plexiglas

C’est un polymère thermoplastique qui se caractérise par sa propriété à être transparent. Cette transparence a un rôle primordial pour les maquettes, elle permet de rendre facilement l’ensemble des transparences et vitrages sur une maquette.

Le plexiglas est un matériau polyvalent, il peut être par exemple thermoformé afin de lui faire prendre une forme courbée. Il peut aussi être découpé sur une machine de découpe laser. Une fois dépoli, il peut être peint en fonction des souhaits du client. L’ensemble de ces caractéristiques en fait l’un des matériaux de prédilection des maquettistes.

Le plexiglas

C’est un polymère thermoplastique qui se caractérise par sa propriété à être transparent. Cette transparence a un rôle primordial pour les maquettes, elle permet de rendre facilement l’ensemble des transparences et vitrages sur une maquette.

Le plexiglas est un matériau polyvalent, il peut être par exemple thermoformé afin de lui faire prendre une forme courbée. Il peut aussi être découpé sur une machine de découpe laser. Une fois dépoli, il peut être peint en fonction des souhaits du client. L’ensemble de ces caractéristiques en fait l’un des matériaux de prédilection des maquettistes.

Les mousses et résines

On peut distinguer un grand nombre de modèles de mousse. Ils diffèrent de par leurs couleurs, leurs densités et leurs compositions. Ils sont choisis spécifiquement en fonction de leur utilisation finale.

Les mousses sont principalement utilisées pour la réalisation de bâtiments massifs d’une certaine importance nécessitant donc un poids raisonné.

Les mousses et résines

On peut distinguer un grand nombre de modèles de mousse. Ils diffèrent de par leurs couleurs, leurs densités et leurs compositions. Ils sont choisis spécifiquement en fonction de leur utilisation finale.

Les mousses sont principalement utilisées pour la réalisation de bâtiments massifs d’une certaine importance nécessitant donc un poids raisonné.

Le bois

C’est un matériau incontournable lorsqu’il s’agit de créer une maquette avec un rendu chaleureux et naturel. Sa mise en œuvre nécessite un savoir-faire spécifique ne laissant pas de place à l’erreur.

L’utilisation du bois permet d’avoir accès à une vaste palette d’essences et de teintes.Le bois peut être travaillé de manières différentes, soit en blocs massifs ou bien en fines épaisseurs dans l’objectif d’être utilisé comme un placage.

Une maquette réalisée en bois obtiendra dans le temps une patine inégalable.

Le bois

C’est un matériau incontournable lorsqu’il s’agit de créer une maquette avec un rendu chaleureux et naturel. Sa mise en œuvre nécessite un savoir-faire spécifique ne laissant pas de place à l’erreur.

L’utilisation du bois permet d’avoir accès à une vaste palette d’essences et de teintes. Le bois peut être travaillé de manières différentes, soit en blocs massifs ou bien en fines épaisseurs dans l’objectif d’être utilisé comme un placage.

Une maquette réalisée en bois obtiendra dans le temps une patine inégalable.

Le rendu végétal

L’utilisation de matières naturelles est une bonne option pour réaliser les rendus végétals d’une maquette. Il est possible d’utiliser une multitude d’essences végétales différentes tel que le zeechium, le broom bloom ou bien encore le lichen.

L’utilisation de matières artificielles est aussi une option envisageable. Dans ce cas de figure l’utilisation de végétation en découpe chimique sera privilégiée. L’implantation de ce type de végétation figurera une végétation plus massive mais qui aura l’avantage d’être plus résistante dans le temps.

La mise en place de végétaux naturels sur une maquette participe activement à sa mise en valeur.

Le rendu végétal

L’utilisation de matières naturelles est une bonne option pour réaliser les rendus végétals d’une maquette. Il est possible d’utiliser une multitude d’essences végétales différentes tel que le zeechium, le broom bloom ou bien encore le lichen.

L’utilisation de matières artificielles est aussi une option envisageable. Dans ce cas de figure l’utilisation de végétation en découpe chimique sera privilégiée. L’implantation de ce type de végétation figurera une végétation plus massive mais qui aura l’avantage d’être plus résistante dans le temps.

La mise en place de végétaux naturels sur une maquette participe activement à sa mise en valeur.

Le papier et le carton

Le papier et le carton sont des matériaux qui peuvent être utilisés dans la conception d’une maquette.

Épaisseur, couleur, densité le choix disponible est important.

L’emploi de ce type de matériaux est grandement facilité par l’utilisation de la découpe laser. On obtient ainsi des découpes d’une grande finesse.

 

Ces matériaux peuvent facilement être peints ou bien collés. Leurs poids est un avantage non négligeable qui en fait aujourd’hui un matériau ayant une place à part entière dans la conception d’une maquette.

Le papier et le carton

Le papier et le carton sont des matériaux qui peuvent être utilisés dans la conception d’une maquette.

Épaisseur, couleur, densité le choix disponible est important.

L’emploi de ce type de matériaux est grandement facilité par l’utilisation de la découpe laser. On obtient ainsi des découpes d’une grande finesse.

 

Ces matériaux peuvent facilement être peints ou bien collés. Leurs poids est un avantage non négligeable qui en fait aujourd’hui un matériau ayant une place à part entière dans la conception d’une maquette.

La découpe chimique

La découpe chimique est un procédé permettant d’obtenir des plaques métalliques avec des contours et des motifs complexes percés ou gravés.

 

Cette technique permet de produire des pièces d’une grande précision dans des épaisseurs pouvant varier de quelques dixièmes à 1.5 mm.

Une vaste gamme de matériaux est disponible. Les plus utilisés en maquette sont le laiton, le cuivre, l’acier ou parfois même le bronze.

 

Cette technique permet une belle mise en valeur des maquettes mais reste onéreuse.

La découpe chimique

La découpe chimique est un procédé permettant d’obtenir des plaques métalliques avec des contours et des motifs complexes percés ou gravés.

 

Cette technique permet de produire des pièces d’une grande précision dans des épaisseurs pouvant varier de quelques dixièmes à 1.5 mm.

Une vaste gamme de matériaux est disponible. Les plus utilisés en maquette sont le laiton, le cuivre, l’acier ou parfois même le bronze.

 

Cette technique permet une belle mise en valeur des maquettes mais reste onéreuse.

La liste des matériaux présentée ici est non exhaustive. L’ensemble des matériaux pouvant être utilisé sur une maquette est bien plus vaste. En effet, chaque réalisation étant une pièce unique, le travail du maquettiste est de savoir trouver le matériau qui mettra en valeur le projet du client.